Recherche et formation

Éros chez Saint-Simon

Journée d’études – 8 mars 2014 – Salle des Colonnes, Grande Écurie du château de Versailles

Journée d’études organisée par le Centre de recherche du château de Versailles et la Société Saint-Simon.

Direction scientifique : Marc Hersant et Delphine Mouquin (de Garidel)

Cette Journée s’est intéressée aux manifestations d’intérêt, de curiosité ou de désapprobation de Saint-Simon pour la vie sexuelle de ses contemporains, dans ses Mémoires et dans ses autres écrits. Le mémorialiste en effet est particulièrement discret sur la question de sa propre sexualité, ce qui a amené une certaine critique d’orientation psychanalytique à en trouver des formes perverties dans les fameuses extases du Lit de Justice de 1718. Mais, sans avoir la prédilection beaucoup plus marquée d’un Tallemant des Réaux pour les anecdotes à caractère sexuel, Saint-Simon n’est pas pudibond et son œuvre nous donne à voir une variété fascinante de mœurs et de pratiques, parfois envisagés par l’écrivain avec une sympathie de collectionneur de bizarreries, parfois au contraire sous le signe de l’anathème et de l’invective.

Communications parues dans Les Cahiers Saint-Simon n°42.

PDF - 225.5 ko
Programme
Site réalisé avec le soutien de :
Château de Versailles
Conseil général des Yvelines
©CRCV