Ressources documentaires

Le feu d’artifice célébrant la Saint‑Louis à la manufacture des Gobelins, le 27 août 1679

Évènement faisant partie du corpus « Sources des fêtes et des cérémonies décorées par Charles Le Brun (1660-1687) » que Gaëlle Lafage, docteur en histoire de l’art, a rassemblé pour accompagner la publication de son ouvrage « Charles Le Brun décorateur de fêtes » (Presses universitaires de Rennes, 2015).

Présentation

Si de nombreuses fêtes organisées aux Gobelins semblent passées sous silence, les réjouissances organisées pour la Saint-Louis en 1679, ont fait l’objet d’une longue description dans le Mercure galant, accompagnée d’une estampe du feu d’artifice. Le journal nous apprend d’ailleurs qu’elle était célébrée tous les ans, mais seul reste aujourd’hui ce témoignage. De nombreuses villes et institutions célébraient leur roi à l’occasion de cette fête qui avait lieu le 25 août.

Pour la messe, Le Brun avait fait tendre dans l’église les tapisseries de l’Histoire du roi, tandis que raisonnait un motet de Marc-Antoine Charpentier. Cette journée devait s’achever en apothéose par un grand feu d’artifice, mais le mauvais temps le fit reporter. Le peintre avait conçu une architecture éphémère représentant un arc de triomphe sous lequel la France et l’Espagne se serraient la main, symbolisant la Paix. Le Brun fêtait ainsi le Traité de Nimègue qui mettait fin à la guerre. Le décor et le feu avaient été soigneusement pensés ensemble. Le roi, absent de la représentation, apparaissait sous la forme d’un soleil s’élevant au-dessus du décor et réduisant en cendre les vices, symbolisés par des figures accablées assises sur le temple.

Comme pour tous ces décors des Gobelins, aucunes archives ne conservent la mémoire de la réalisation de ce décor. Le Brun finança-t-il une partie de la réalisation ? Quels artistes furent chargés de l’exécution de cet ouvrage ?

Liste des sources

Source figurée

  • Estampe

LECLERC Sébastien d’après Charles Le Brun, Arc de triomphe supportant un feu d’artifice donné pour la fête de Saint-Louis en 1679, 1679, eau-forte, dans Mercure Galant, septembre 1679, p. 60 (IFF 814)

Source imprimée

Mercure Galant, septembre 1679, p. 55-60

Document

 

PDF - 358.9 ko
Récit du Mercure Galant

 

Site réalisé avec le soutien de :
Château de Versailles
Conseil général des Yvelines
©CRCV